VMG

Le VMG


Vmg

Derrière ces trois lettres se cache un calcul fort utile pour le navigateur de près et parfois de portant. Velocity Made Good ; on pourrait traduire par « vitesse d’approche» ou « compromis cap/vitesse ». Le VMG est un calcul qui détermine la vitesse de rapprochement réel vers une cible.

 

Un bateau qui navigue à 7 nœuds à 45° du vent a un VMG de 4.95 nœuds. C'est-à-dire qu’il se rapproche du vent à une vitesse de 4.95 nœuds.

 

On peut avoir des VMG identiques avec des stratégies différentes, comme vous pouvez le voir sur illustration de droite. Trouver le bon compromis cap/vitesse est parfois compliqué, l’idéal est d’avoir une girouette-anémomètre couplée à un loch pour connaitre instantanément son VMG et valider au fil de l’eau ses choix.

 

 

 

Vmg cata et tri

Sur le comparatif de gauche entre un trimaran et un catamaran, on voit que le trimaran serre plus le vent, fait moins de route mais va moins vite. Le catamaran ne pouvant remonter autant que le trimaran, joue sur sa vitesse pour compenser l’augmentation de route. Au final, ces deux bateaux arriveront en même temps au point B.

 

 

 

Si l’affichage de ce VMG est une aide précieuse pour déterminer l’angle idéal pour remonter au vent, il reste théorique car il ne prend pas en compte les courants et les virements de bord. Par exemple, dans un chenal étroit, il sera intéressant de diminuer le nombre de virements de bord même si votre VMG doit en souffrir. En effet le temps perdu en VMG sera finalement gagné par une réduction du nombre de virements de bord.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire