Antifouling

L’antifouling est une peinture destinée à limiter la prolifération d’organismes aquatiques sur les parties sous marines en libérant des toxines (biocides). Cette peinture dite anti-salissures doit correspondre à plusieurs critères afin de répondre à vos besoins et aux caractéristiques de votre bateau. Sur un multicoque, la surface mouillée est importante et la vitesse élevée. La qualité de la carène est essentielle pour conserver les qualités nautiques du bateau.

AstuceLa réfection de votre antifouling est l’occasion de vérifier les parties sous marines de votre bateau. C’est toujours plus facile à faire quand le bateau est sur une aire de carénage. Prenez le temps d’examiner l’état des passe-coques et anodes et de les changer en cas de doute.
 

Types

Bateau en eau toute l’année, échouage journalier, port à sec, stockage sur remorque, bateau de régate … tous ces critères sont à prendre en considération dans le choix d’un antifouling. Selon la vitesse de votre bateau, votre pratique et votre lieu de navigation vous devrez adapter votre antifouling à vos conditions d’utilisation. La salinité de l’eau, sa température, les courants sont autant de facteurs qui vont altérer l'efficacité de ces produits. Curieusement, certains antifouling fonctionnent mieux dans certains ports que dans le port voisin. Regardez autour de vous les bateaux qui se salissent le moins avec une utilisation similaire à la vôtre. D'ailleurs, rien ne vous empêche de changer l’année suivante de marque ou de modèle si le résultat n’est pas convaincant.

 AstuceSi deux épaisseurs sont suffisantes sur les œuvres vives, il est fortement conseillé de passer une troisième fois au niveau des lignes de flottaison qui se salissent plus vite, ainsi que les étraves, et les bords d’attaque des safrans dérives, et ailerons.

Erodable

Les antifoulings érodables ou auto-polissants sont plébiscités tant par les régatiers que les marins désireux d'un entretien réduit au minimum. À mesure que les milles défilent sous la coque, l’antifouling renouvelle de façon continue la surface active en biocides. La carène reste lisse et propre excepté sur les bateaux immobilisés longtemps car sans erre, l’antifouling ne s’érode pas.

Déconseillés pour les bateaux rapides (au-delà de 25 noeuds), les bateaux faisant une grande traversée, de longs trajets ou séjournant dans une zone à fort courant car l’usure serait trop rapide.

L’accumulation de couches est infime et limite le fastidieux grattage des œuvres vives.

Matrice dure

Les antifoulings à matrice dure sont recommandés pour les bateaux rapides, les bateaux stockés en zone à fort courant, transportables, échouables ou restant immobilisés longtemps. Cette peinture poreuse libère ses biocides au fil du temps. Une fois le principe actif complètement libéré, il est inefficace. L’accumulation des différentes couches nécessite un grattage occasionnel mais pénible.

Spécial glisse

A base de Teflon® ou de silicone, ces antifoulings anti-adhérents améliorent la glisse grâce à un film qui évite aux micro-organismes de s’accrocher et permet d’améliorer la glisse en limitant la friction. C'est une solution idéale pour les régatiers, mais revenir à un antifouling classique sera très compliqué. En outre, pour que la carène reste propre il est indispensable que la bateau navigue régulièrement. Certaines régions du monde les interdisent (polluant).

Compatibilité

Les produits à base de Teflon® ou de silicone  requièrent un décapage intégral pour revenir à un type d'antifouling différent et ce quelque soit la marque. Pour les autres, en cas de transition entre différents types d'antifouling il est preférable de rester dans la même marque ou de demander conseil à son vendeur.

3 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire