Le nerf de chute

Le nerf de chute, n'est pas un réglage pour optimiser le rendement de la voile, mais pour diminuer son vieillissement dut au fasseillement. On retrouve ce dispositf sur les voiles dites plates ; grand voile, génois, foc, gennacker...

Quand le vent forcit, sur une voile bien réglée, la chute se met à vibrer. Ce léger fasseillement est bon signe, cela signifie que le réglage de la voile est optimal, mais il use prématurément la chute de la voile. Ce phénoméne est plus important sur les voiles usées ou mal taillées. Sur une voile à la forme parfaite (difficile à réaliser), ce phénomène n'existe pas.

Pour limiter ce fasaillement et donc cette usure, les voiliers installe un bout qui court le long de la chute pour la tendre et ainsi arrêter ce phénomène, mais cela à pour effet de refermer la chute.

Réglage

Le nerf de chute doit être détendu au maximum, quand la voile est rangée, quand le vent est faible, le nerf de chute doit être détendu. Il faut tendre ce bout au minimum quand des vibrations apparaissent sur la chute. Dés que le vent faiblit ou l'allure du bateau change, il est important de détendre le nerf de chute pour limiter la fermeture de la chute ou que votre voile prenne une mauvaise forme.

Une fois la tension du nerf de chute réglée, il est important de stocker proprement le brin  du bout restant pour qu'il ne s'accorche pas quelque part et déchire la voile.

Logo Le nerf de chute doit être tendu le moins possible.

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire